Du soutien venu de Bruxelles

À j-8, des membres du CEF se sont réunis pour apporter leur soutien à la manifestation contre l'augmentation des prix des TEC organisée par les jeunes de Liège.


Le 19 février prochain, ils ne pourront pas venir jusqu'à Liège pour participer à l'événement. En effet, tous seront aux cours ou sortiront à peine de l'école à l'heure où les manifestants démarreront. Pourtant, les élèves bruxellois avaient envie de montrer leur solidarité face à l'augmentation du prix des TEC.


Le sujet les intéresse aussi parce qu'ils vivent une situation très similaire dans la capitale. En effet, en 3 ans, le prix des billets de la STIB a augmenté de plus de 10%. Les abonnements pour les moins de 25 ans ont été supprimés et les aînés doivent maintenant débourser 60 euros par an pour se déplacer.


Qu'il s'agisse d'une augmentation des tarifs des TEC ou de la STIB, la logique est la même, les écoliers ne veulent pas payer (plus cher encore) pour étudier. Voilà en peu de mots tout le message que les jeunes bruxellois voulaient faire passer cet après-midi.


Écrire commentaire

Commentaires : 0