Y a pas que le Pacte qui est excellent, les élèves aussi! 

Depuis plusieurs semaines, le CEF - Comité des Élèves Francophones - s’est lancé à corps perdu dans sa campagne de consultation des élèves sur le Pacte d’excellence. Une campagne soutenue par la Ministre de l’Education et applaudie par les élèves, heureux de donner leurs avis! Mais comment faire pour consulter largement? Qui consulter? Comment obtenir un avis réellement représentatif? Conscient de ces enjeux et soucieux d’y répondre, le CEF a mis sur pied un plan en béton armé!

 

Début octobre, la première étape de la consultation des élèves a été lancée par le départ du “CEF on tour”. Le concept? Passer de ville en ville dans le superbe bus du Délégué Général aux Droits de l’Enfant, et aller à la rencontre des élèves issu.e.s de tous horizons. En choisissant des emplacements clés dans les différentes villes ciblées (dont le choix n’est en rien dû au hasard, mais bien en fonction des zones d’enseignement et des endroits ayant le plus d’écoles à proximité), l’équipe du CEF a ainsi rencontré des centaines d’élèves, en les invitant à donner leur avis sur leur école. “Si tu étais Ministre de l’Education, qu’est-ce que tu changerais à ton école?” Tou.te.s se sont prêté.e.s au jeu et sont d’accord pour dire: “en tout cas, c’est chouette parce qu’on ne nous demande pas souvent notre avis!”. Les élèves étaient invité.e.s à coller des post-its sur la bâche du Pacte d’excellence (reprenant les thèmes qui sont travaillés dans les groupes de travail de la Ministre) et à répondre à des enquêtes sur la motivation à l’école et la place des nouvelles technologies dans celle-ci (questionnaires qui sont aussi disponibles en ligne). Deux outils complémentaires pour recueillir au mieux l’avis des élèves: le premier, pour consulter largement et laisser place à la créativité des élèves sur les thèmes qu’ils désirent aborder; le second pour fouiller des problématiques actuellement traitées par les grands acteurs de l’Enseignement (fédérations de pouvoirs organisateurs, fédérations de parents, syndicats d’enseignants, …) et des experts.

 

Mais la consultation ne s’arrête pas là! Cette première étape, ce “CEF on tour” était surtout une bonne occasion pour interpeller les élèves sur le rôle qu’ils ont actuellement dans leur école et sur l’opportunité que constitue cette réforme pour faire de l’enseignement secondaire une école qui leur ressemble, qui les soutient et les rend CRACS, soit Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires ! Les élèves rencontré.e.s ont pour la plupart marqué leur envie de s’investir plus dans le processus de consultation des élèves. Comment? En devenant des élèves-ressources, des acteurs clés! Le CEF va donc d’abord discuter avec des élèves issus de toutes les villes, toutes les filières et de tous les âges pour répondre avec eux à une question cruciale: comment savoir ce qu’il faut changer? Comment consulter au mieux les élèves? Comment récolter l’avis du maximum d’élèves en limitant le nombre d’intermédiaires et en s’assurant que chaque élève ait les outils nécessaires pour s’exprimer en connaissance de cause? Tel a été l’objet des discussions qu’on eut les élèves présents le samedi 21 novembre, lors de la première après-midi de rencontre et de discussions avec les membres et l’équipe du CEF.

 

Une première rencontre qui a rassemblé des élèves de la première à la dernière année, venu.e.s des quatre coins de la Communauté Française! Après quelques jeux de prise de contact et de présentation, les élèves se sont penchés sur les modes de consultation. Chaque atelier a formulé une proposition, avec des points forts et des points faibles, qui permet de tenir compte des spécificités de chaque école. Qu’elle soit grande ou petite, avec des délégué.e.s de classe ou pas, les élèves ont réfléchi aux outils optimaux en toutes situations !

 

Les élèves qui seront par après les “ambassadeurs et les ambassadrices du Pacte pour un Enseignement d’Excellence” seront ensuite invité.e.s à se réunir début janvier pour découvrir tout ce qu’il y a à savoir sur le pacte en lui-même: les motivations, les enjeux, les acteurs,... donner un premier avis et mettre en oeuvre ensemble l’étape suivante: la consultation des élèves. Avec l’aide du Comité des Élèves Francophones, les ambassadeurs et les ambassadrices auront ensuite un mois et demi pour consulter, discuter, organiser des réunions, répondre aux questions, interpeller leurs condisciples, bref: demander au plus d’élèves possible ce qu’ils attendent comme changement!

 

Enfin, le point final de la consultation des élèves dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d’Excellence sera le troisième et dernier week-end des ambassadeurs et des ambassadrices (hé oui, mêmes les meilleures choses ont une fin). Ces deux derniers jours seront consacrés aux échanges des avis des élèves consulté.e.s et à la construction de l’avis final des élèves. Toujours autour de la question de l’amélioration de l’école, les élèves décideront ce qui est prioritaire ou non et délibéreront de la position qu’ils remettront la Ministre de l’Education. L’aboutissement d’un processus construit et mis en oeuvre par les élèves, de A à Z!

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Maison de jeunes Chicago de Molenbeek (dimanche, 24 avril 2016 09:33)

    Vous vous êtes exprimés sur ce que vous vouliez en matière d’enseignement dans le pacte d’excellence. Vous avez souvent exprimé ce que vous entendiez autour de vous comme solution.
    Vous ne connaissez pas d’autres systèmes d’enseignement et vous êtes persuadés que pour aller à l’école, il faut en quelque sorte un peu souffrir.

    Nous sommes partis en Finlande en 2003 visiter des écoles sans redoublement avec un excellent niveau, ce qu’on a baptisé « tourisme pédagogique ».
    Nous avons ensuite réalisé des colloques sur notre enseignement, colloques que nous avons filmé et qui sont sur notre site.


    Le responsable d’une maison de jeunes de Bruxelles à MOLENBEEK les a vues et a décidé avec des jeunes de cette maison de jeunes, d’y aller.


    Nous savions que nous avons instillé du rêve.

    Aujourd’hui, d’autres que nous parlent encore de l’enseignement finlandais.

    Nous avons assisté à la conférence de jeunes de Molenbeek partis en Finlande examiner le système scolaire finlandais. Ils se sont exprimés de manière très touchante.
    Ils ont parlé de ce système scolaire qui donne des chances à tous les enfants. Ils ont aussi parlé de leur regret de ne pas avoir profité de ce système scolaire qui donne des ailes.
    Ils ont parlé de leur douleur d’avoir dû échouer « pour rien » et de voir qu’on leur a brûlé les ailes.

    Nous vous envoyons le lien du film qu’ils ont réalisé. http://www.dbroej.be/nl/node/148


    Regardez à FINLANDE et clique sur le lien, c’est vraiment très chouette. Sur la route du modèle finlandais.


    Corinne & Thierry
    www.echecscolaire.be
    02 381 00 52