Les 3 rapports des élèves sur la Pacte d'excellence

Dans le cadre des travaux du Pacte pour un Enseignement d'excellence, le CEF a été chargé de faire la consultation des élèves du secondaire sur l'ensemble du processus.

Voici nos 3 rapports qui ont répondu à chacun des 3 projets d'avis du Groupe central.

Télécharger
1er rapport
160224 rapport de la consultation des él
Document Adobe Acrobat 1.8 MB
Télécharger
2ème rapport
160718-rapport-seconde-consultation-DEF.
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Télécharger
3ème rapport
170210 Avis sur le projet avis 3 du GC C
Document Adobe Acrobat 692.4 KB

L'école doit changer !  3ème rapport des élèves

Ce rapport est le troisième que le Comité des Élèves Francophones (CEF) remet dans le cadre des travaux du Pacte pour un Enseignement d’excellence, pour lesquels nous avons été chargés par la Ministre de l’Éducation de la consultation des élèves du secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Notre rapport du 24 février 2016 « Pacte pour un Enseignement d’excellence – Selon les élèves, comment améliorer l’école ? » reprend une série de propositions faites par les élèves du secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles concernant ce qu’il fallait changer pour améliorer l’école au niveau des différentes filières et de l’orientation, de la formation des professeurs, du décrochage scolaire, des inégalités dans l’enseignement, du contenu des cours, des nouvelles technologies, des tests externes et des évaluations, des rythmes scolaires, de la démocratie à l’école et de la gestion des écoles et des directions.

 

Notre rapport du 18 juillet 2016 « Pacte pour un Enseignement d’excellence – l’avis des élèves sur les propositions du Groupe central » reprend l’avis des élèves du secondaire sur 36 des propositions faites par le groupe central dans son avis n°2 « Orientations relatives aux objectifs du Pacte » de mai 2016. L’avis des élèves porte sur sept sujets : la démocratie à l’école, la culture à l’école, les inégalités, le numérique, la gratuité, les rythmes scolaires et le tronc commun. Ce deuxième rapport visait donc à savoir si les élèves du secondaire étaient plutôt en accord ou en désaccord avec les différentes orientations du Pacte.

 

Ces deux rapports des élèves ont alimenté, parmi d’autres contributions, les travaux du Pacte pour un Enseignement d’excellence. L’originalité de cette démarche aura donc été de compléter et d’enrichir les travaux du Pacte pour un Enseignement d’excellence en fournissant les opinions et avis des élèves du secondaire.

 

Comme annoncé dans notre deuxième rapport, nous avons, de septembre à décembre 2016, approfondi certains des sujets lors d’après-midis thématiques réunissant des élèves et des experts sur différents sujets : nous avons creusé la question des rythmes scolaires avec Bernard Hubien de l’UFAPEC et Joëlle Lacroix de la FAPEO, le tronc commun avec Benoit Koot et une seconde personne du projet « l’Ecole de Tous », la question des remédiations avec Chahed Basma qui est enseignante en mathématique et en charge du projet d’école de devoirs au sein de son établissement et la question de la citoyenneté à l’école avec Bruno Derbaix du MIEC.

 

Le 2 décembre 2016, le groupe central a remis un projet d’avis reprenant les orientations et les initiatives faisant l’objet d’un accord entre les différent.e.s membres de ce groupe[1]. En tant que syndicat des élèves du secondaire, nous tenons nous aussi à insister sur la méthode de co-construction qui a permis à tou.te.s ces acteurs et actrices de l’école d’aboutir à un avis commun : on ne peut réformer durablement l’école qu’avec l’adhésion de ses actrices et de ses acteurs, en ce compris les élèves.

 

Pour la première fois, les élèves du secondaire ont été consulté.e.s tout au long du processus. Et, à la lecture du projet d’avis du groupe central n°3, nous nous réjouissons que certaines de leurs préoccupations aient été prises en compte. Il reste cependant encore quelques points qui, pour les élèves, restent à approfondir.

 

Le présent rapport n'a pas pour vocation de dire si les élèves sont d'accord ou pas avec l'ensemble du projet d'avis n°3. Le laps de temps entre la publication de celui-ci et la remise de notre rapport ne nous a pas permis de renouveler les consultations de grandes ampleurs que nous avions effectuées pour nos deux premiers avis (nous avions d'ailleurs déjà demandé l'avis des élèves sur les propositions pour notre second rapport).

 

Néanmoins le travail que nous avons effectué depuis le mois d'octobre 2015 nous permet ici de donner l'avis des élèves sur la plupart de ces orientations et ces initiatives ainsi que des propositions de mise en œuvre.

 

S'il fallait n'insister que sur une seule, ce serait le renforcement de la démocratie scolaire. Rappelons que la Convention Internationale des Droits de l’Enfant prévoit en son article 12 que « 1. Les Etats parties garantissent à l’enfant qui est capable de discernement le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant, les opinions de l’enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité. ». Les mécanismes de délégation d’élèves mis en place aujourd'hui dans les écoles (quand il y en a) ne sont pas suffisants pour garantir la mise en œuvre concrète de ce droit dans les écoles, et c’est encore moins le cas à des échelons supérieurs comme celui des Pouvoirs Organisateurs ou de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Dans l'opérationnalisation du Pacte pour un Enseignement d'excellence, ce sont donc ces mesures qui, pour nous, devrons être prioritaires afin de permettre aux élèves de donner officiellement leur avis sur les mesures qui les concerneront pour la suite.

 

Les dernières enquêtes PISA (notamment) montrent bien que l'école telle que nous la connaissons aujourd'hui reproduit les inégalités, voire les accentue. De plus, elle est déconnectée de la société et ne permet pas aux élèves de construire le projet de vie qu'ils ont choisi.

 

L'école doit changer ! Et pour ce faire, il est impératif d'associer les élèves, qui sont les principaux concernés, à ces changements.


 

[1] Le Groupe central est composé d’un.e représentant.e détaché.e de chaque PO, de chaque syndicat d’enseignant, de chaque fédération de parents, de représentant.e.s de l’administration générale de l’Enseignement, d’un.e représentant.e du ministre de l’Enseignement Supérieur et d’un.e représentant.e de la ministre de l’Enseignement de Promotion sociale.

Télécharger
170210 Avis sur le projet avis 3 du GC C
Document Adobe Acrobat 692.4 KB

L'avis des élèves sur les mesures du Groupe central - le retour !

Télécharger
160718 rapport seconde consultation.pdf
Document Adobe Acrobat 417.2 KB

Le Comité des Elèves Francophones (CEF) poursuit son travail concernant le Pacte pour un Enseignement d’Excellence. Après le départ de l’ancienne ministre de l’Education, Joëlle Milquet, sa remplaçante madame Marie-Martine Schyns a repris le flambeau du Pacte et a assuré vouloir continuer d’y associer les élèves du primaire et du secondaire.

 

Après avoir couché sur le papier, dans un rapport remis à la ministre de l’Education le 24 février 2016, les différentes propositions émises par les élèves pour améliorer l’école, le CEF continue de veiller à la participation des élèves dans la construction de l’école de demain. En effet, ce premier rapport a permis au Groupe Central [1] de prendre en compte l’avis des élèves dans la construction des propositions concrètes du Pacte. L’étape suivante pour le CEF aura donc été de repartir à la rencontre des élèves du secondaire afin de savoir ce qu’ils pensent des propositions du Groupe central du Pacte.

 

Un nouveau CEF On Tour s’est alors organisé dans une dizaine de villes de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin de collecter les différentes opinions des élèves sur les mesures proposées par le Pacte. Des centaines d’élèves ont pu alors s’exprimer et les enquêtes créées par le CEF se sont multipliées.

 

Lors du premier Congrès du CEF, le 28 juin dernier, les élèves ambassadeurs et ambassadrices du Pacte, membres du Comité, se sont réuni.e.s afin d’analyser le résultat de la consultation. C’est dans une ambiance décontractée qu’une vingtaine d’élèves du secondaires ont dépouillé les enquêtes, les ont analysées et interprétées pour, ensuite, pouvoir rédiger leur second rapport.

 

Nous vous laissons découvrir ce rapport  qui reprend l’avis des élèves du secondaire sur les propositions du Groupe central du Pacte pour un Enseignement d’Excellence.

 



[1] Le Groupe central est co-présidé par la représentante de la Ministre de l’Education et le Secrétaire général de la Fédération-Wallonie-Bruxelles et est composé d’un représentant de chaque Pouvoir Organisateur, de chaque syndicat d’enseignants, de chaque fédération d’associations de parents, de représentants de l’Administration générale de l’Enseignement, d’un représentant du Ministre de l’Enseignement Supérieur et d’un représentant de la ministre de l’Enseignement de Promotion social.

Donne ton avis sur les propositions du groupe central!

Les travaux avancent ! Les différents rapports des groupes de travail (dont celui des élèves) ont été remis au groupe central du Pacte. Il en a sorti toute une série de propositions sur lesquelles nous consultons à nouveau les élèves du secondaire.

 

Tu nous as loupés lors de notre tour en bus ? Tu souhaites répondre aux questionnaires que tu n'as pas eu le temps de remplir lorsqu'on s'est vus ? C'est parti !!!

 

Le tronc commun

Les rythmes scolaires

La qualité de vie

Le numérique

Les inégalités

La démocratie à l'école

La culture à l'école

 

 

 

Nous nous retrouverons le 28 juin pour rédiger un nouvel avis des élèves sur base de toutes les réponses reçues !

 

On the road again ! Le CEF est reparti à la rencontre des élèves


Vroum ! Vroum ! Le fier et imposant bus du Délégué Général aux Droits de l’Enfant, conduit par Momo avec toute la dextérité nécessaire au pilotage d’un pareil bolide, nous a encore une fois permis de sillonner la Fédération Wallonie-Bruxelles. Tour à tour Charleroi, Liège, Wavre, Nivelles, Molenbeek, Tournai et Schaerbeek ont été le théâtre d’un curieux rituel : la fine équipe du Comité des Elèves Francophones (CEF) accompagnée des ambassadrices et ambassadeurs du Pacte s’est installée le temps d’une après-midi à proximité d’écoles … pour donner la parole aux élèves 

Le but de ce second CEF On Tour était donc de permettre aux élèves, principaux concernés par la réforme de l’enseignement, de prendre connaissance des mesures proposées dans le cadre du Pacte ainsi que de s’exprimer sur celles-ci. Calepins à la main et cheveux au vent, les équipes du CEF sont donc parties demander aux élèves du secondaire ce qu’ils pensent vraiment des propositions du Pacte pour un Enseignement d’Excellence. Ces propositions, émises par le Groupe Central du Pacte d’Excellence, sont en réalité une multitude de mesures très concrètes qui, ensemble, auront vocation à bâtir une école plus égalitaire et plus juste. A cet égard, rappelons que certaines de ces propositions émanent des élèves eux-mêmes, puisque ces derniers ont également fournit un rapport à la Ministre de l’éducation. Défendu par Bernard Devos, le Délégué Général aux Droits de l’Enfant en personne, le rapport des élèves a permis à ces derniers d’être considérés comme des acteurs à part entière lors des réunions du Groupe Central.

En partant de propositions très concrètes, les élèves ont pu, lors de ce CEF On Tour, donner leur avis sur 37 propositions concernant des sujets aussi importants pour eux que la gratuité de l’enseignement, les inégalités et la démocratie à l’école, la place du numérique et de la culture dans leur parcours scolaire, …

 

Il s’agit, pour le CEF, de s’assurer que les mesures proposées par le Groupe Central du Pacte soient en adéquation avec ce que veulent les élèves. Le résultat de ces consultations sera affiné  par les élèves qui souhaitent s’investir plus loin dans le processus lors d’un congrès qui se déroulera le 28 juin à Namur. Un deuxième avis sera dès lors remis à la Ministre afin que l’avis des élèves du secondaire soit tenu en compte dans la suite des travaux.

Le CEF on tour, c'est reparti!

Du 12 au 20 mai, le CEF repart sur les routes de Wallonie et de Bruxelles dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d'Excellence. Le rapport des élèves, comme tous les autres rapports des acteurs de l'enseignement, a été transmis au Groupe Central du Pacte. Sur cette base (bien fournie !), ils ont émis des propositions qu'ils ont transmises à la Ministre. Le Gouvernement se prononcera sur ces propositions dans quelques jours. 

 

Ce sont ces mêmes propositions qui seront soumises aux élèves du secondaire de la FWB. À partir de leurs avis, nous ferons à nouveau un rapport que nous remettrons à la Ministre. Bloque déjà la date du 28 juin dans ton agenda ! C'est ce jour-là que nous nous retrouverons à Namur au Quai 22 (rue du Séminaire 22) pour rédiger ce rapport.

 

Voici le fameux rapport des élèves !

Télécharger
Après un tour en bus de la Fédération Wallonie-Bruxelles de plus de trois semaines, après deux week-ends de réflexions, après avoir distribué et dépouillé des milliers de questionnaires, les élèves du secondaire et le CEF vous présentent leur avis sur l'école et leurs propositions sur la manière de l'améliorer dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d'Excellence ! Bonne lecture !
Rapport des élèves sur le Pacte d'excell
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

Comment les élèves s'y sont pris pour rédiger leur rapport sur le Pacte d'excellence ?

Quel travail des élèves ! Bravo à vous ! CEF-formidable

Ça y est, on y est arrivé ! Ce ne fut pas simple, mais on y est arrivé ! Voici un petit article qui vise à rendre compte du formidable travail des élèves lors de ce dernier week-end de réflexion. Vous trouverez à la fin de cet article le rapport final réalisé par les élèves. C'est ce rapport qui a été envoyé à Madame la Ministre de l'Éducation, Joëlle Milquet.

 

Trente ambassadrices et ambassadeurs du Pacte se sont retrouvés ces 20 et 21 février 2016 dans le délicieux Village du Saule à Latinne afin de mettre en commun les résultats de chacune de leurs consultations. À l’issue de ce week-end, l’ambition était de finaliser un document reprenant l’avis des élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles sur l’école, ainsi que des propositions pour l’améliorer. Un challenge de taille qui fut relevé avec brio par nos trente élèves venus de toute la Belgique francophone !

 

Il faut bien l’admettre, le week-end ne fut pas de tout repos : les moments de réflexions et de mises en commun en commissions se sont enchaînés avec des retours en séances plénières, des parties de kicker endiablées, des interviews télé, radios, des quizz musicaux,…

 

Dès le samedi, le week-end était bien lancé, puisque Bernard De Vos, le Délégué Général aux Droits de l’Enfant, est venu encourager et féliciter les élèves de leur investissement. Il a tenu à souligner l’importance d’un tel processus et a rappelé qu’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant [1] est un droit fondamental des jeunes.

 

Lors des mises en commun des résultats de consultations, les ambassadeurs et ambassadrices ont analysé, décortiqué, expliqué, débattu, interprété les quelques milliers de réponses obtenues lors des consultations. Ils ont pu ainsi dégager, sur 9 sujets liés à l’enseignement [2], l’avis et les recommandations des élèves francophones de Belgique, tous réseaux et toutes filières confondus ! Ce ne fut pas une tâche aisée, tant les réponses et les propositions ont foisonné, illustrant parfaitement l’imagination débordante et créative des élèves. Chaque commission a tenu à rendre compte le plus fidèlement possible de l’avis de chacun.e des élèves ayant pris la peine de répondre aux questionnaires. Il est inutile de préciser qu’un travail aussi colossal a dû être préparé en amont. En effet, chaque ambassadrice et ambassadeur est venu au week-end en ayant déjà dépouillé ses très nombreux questionnaires (allant de plusieurs dizaines, voire centaines jusqu’à plus d’un millier !). C’était un travail titanesque, puisque le dépouillement des questionnaires ne s’est pas limité à compter le nombre de réponses positives ou négatives, mais également à relever les propositions émises dans des questions ouvertes ! À cet égard, nous ne pouvons qu’être admiratif du temps que les élèves ont consacré à cette tâche.

 

Le samedi soir a été le théâtre d’un spectacle bien étonnant : les élèves, si sérieux et consciencieux durant la journée, se sont lâchés durant l’activité du soir ! La grande salle du Village du Saule se souviendra encore longtemps de l’ambiance des Jeux de 20 heures ! Bravo à l’équipe des Fatimouches pour cette jolie victoire sur le fil !

 

Une belle surprise était réservée aux élèves le dimanche puisque la RTBF et RTL-TVI, curieuses de l’investissement des élèves, ont chacune dépêché une équipe de journalistes pour couvrir l’événement. « On passe au JT ! On passe au JT ! », ont scandé les élèves, ravis !

 

Ensuite, un retour en séance plénière pour valider, tous ensemble, le résultat des consultations et les propositions finales a été fait en compagnie de Claire Kagan du cabinet de la ministre Joëlle Milquet. Chaque rapporteur de commission a pu présenter à l’ensemble du groupe le travail réalisé.

 

Le week-end s’est conclu par l’attribution d’un Certificat de Participation, signé par Madame la Ministre à chacun de nos valeureux et méritants ambassadeurs et ambassadrices !

-          « On peut le mettre sur le CV ? », s’est enquit un élève.

-          « Et comment que tu peux ! », lui répondra-t-on.

 

Encore bravo à tout le monde ! Vous avez abattu un travail admirable, vous pouvez être fier de vous ! Nous, nous le sommes !

 



[1] Convention Internationale des Droits de l’Enfant, art. 12.

[2] Le contenu des cours, les rythmes scolaires, la démocratie à l’école, les différentes filières, les tests externes et évaluations, la formation des enseignants, les nouvelles technologies à l’école, les inégalités scolaires et le décrochage scolaire.

Télécharger
Voici le résultat de ces six mois de travail des élèves avec le CEF ! Le rapport de la consultation des élèves reprend toutes les étapes du processus de consultation des élèves en Fédération Wallonie-Bruxelles, réalisé avec et par les élèves, ainsi que les conclusions auxquelles sont arrivés les ambassadrices et ambassadeurs du Pacte au cours du week-end des 20 et 21 février.
160224 rapport de la consultation des él
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

Et la consultation des élèves, ça en est ou? Focus du côté des élèves !

Depuis plusieurs semaines, les ambassadeurs et ambassadrices du Pacte pour un enseignement d’excellence se sont lancés dans la consultation des élèves de leur école. Consultation sur quoi ? Sur les propositions qu’ils ont élaborées lors du week-end du 20 et 21 janvier, week-end au cours duquel une trentaine d’élèves issus d’écoles, de villes et de types d’enseignements différents se sont réunis pour réfléchir ensemble à la question suivante : « Comment améliorer l’école ? ». Du rôle des directions d’école au contenu des cours qu’ils suivent, en passant par la démocratie à l’école et la formation des enseignants, les élèves se sont penchés sur un tas de thématiques différentes liées à la structure scolaire.

 

Mais comment consultent-ils ? Pourquoi se sont-ils lancés dans un projet aussi ambitieux que celui de récolter et porter la voix des élèves ? Témoignages et explications.

 

Pierre-Yves, élève à l’Athénée Royal Ernest Solvay à Charleroi : « L’école compte aux environ de 600 élèves. Nous avons plusieurs options que l’on peut choisir en première, troisième et cinquième année. Nous avons des éducateurs pour chaque degré, et l’école est sous la direction d’une proviseure et d’une préfète.

 

Dans notre école, nous sommes trois à être investis au CEF : Anthony, Charlie et Pierre-Yves. Nous allons distribuer des questionnaires aux élèves de notre école. Pour cela, on va faire une réunion avec les délégués de classe pour déjà faire une prise de contact. Ensuite, nous ferons une conférence par année. Nous présenterons aux élèves le CEF et différents aspects à améliorer à l’école, sur lesquels on les invite à remplir les questionnaires. Une fois cela fait, nous feront un résumé des réponses et des points soulevés pour prendre ceux qui reviennent le plus souvent pour en débattre plus sérieusement au sein du CEF et chercher des solutions avec les élèves des autres écoles.

 

Du côté de la motivation, cela nous motive car on voudrait laisser une école plus facile d’accès et plus tolérante aux prochaines générations d’élèves qui iront dans nos écoles. Nos principaux points d’intérêt dans le projet du Pacte pour un Enseignement d’Excellence sont la technologie à l’école ; les discriminations au sein de celle-ci - quelle soient raciales, sexuelles, religieuses, socio-économiques, … ; La facilité d’accès et la gratuité de l’école et enfin le suivi des élèves au sein de l’école pour éviter au mieux le décrochage scolaire. Mais il reste encore beaucoup d’autres points à aborder ! »

 

Du coté de Wavre, les choses avancent aussi à grands pas ! Arnaud, membre du CEF avec Nicolas au Collège Technique Saint-Jean de Wavre, explique aussi son engagement : « J’ai rejoint le CEF car je trouve que malgré le système de délégués, nous ne sommes pas assez écoutés ni défendus.

 

Nous devions faire passer le questionnaire dans toutes les classes de notre école et nous avons eu une idée plutôt lumineuse. Nous allons faire passer le questionnaire à chaque délégué et lui et sa classe devront mettre leurs réponses en commun. Comme ça, on a un avis de la classe et non uniquement du représentant de la classe ».  

 

l’Athénée Royal Marguerite Bervoets, à Mons, plus de 1000 questionnaires ont été remplis par les élèves sur trois sujets différents : le contenu des cours, les rythmes scolaires et la démocratie à l’école. « On essaie d’améliorer l’école. On se réunit toutes les semaines pour voir comment avoir l’avis des autres élèves. On est passées dans les classes et maintenant on va dépouiller pour voir les réponses », explique Anouk, élève en première année. Marine, qui est en 3ème année, explique comment elle est arrivée dans le projet : « Je ne savais pas trop ce que c’était, mais je suis venue à la première réunion et j’ai trouvé ça chouette. C’est bien parce que cela peut vraiment améliorer l’école ».

 

 

Encore une semaine des cours pour consulter dans les écoles et en ligne, puis les ambassadeurs et ambassadrices et Pacte pour un Enseignement d’Excellence seront invités à se réunir un dernier week-end pour mettre en commun les résultats de leurs consultations. Lors de ce week-end, qui aura lieu les 20 et 21 février, les élèves finaliseront ainsi le rapport qu’ils remettront à la Ministre de l’Education, Joëlle Milquet, dans lequel seront couchées noir sur blanc les priorités et les attentes des élèves. Une première dans le monde de l’enseignement, qui annonce le début d’une véritable reconnaissance des élèves comme acteurs de leur éducation !

Comment améliorer l'école ?

Tu es élève ? Toi aussi, donne ton avis! 

Dans le cadre du processus du Pacte pour un Enseignement d'Excellence, le CEF invite les élèves à donner leur avis sur des sujets divers et variés! Les élèves impliqués dans la consultation à ce sujet ont réalisés douze questionnaires ou ils formulent des propositions pour améliorer l'école! 

 

Tu es élève et tu veux donner ton avis? C'est par ici que ça se passe! 

 

Tu es élève et tu veux donner ton avis? C'est par ici que ça se passe! 

Les résultats seront mis en commun avec les Ambassadeurs du Pacte pour un Enseignement d'Excellence, avec les résultats des enquêtes qu'ils auront réalisés dans plusieurs écoles ! 

 

 

Tu as déjà répondu au questionnaire sur papier? Ne refais pas le même, alors : il y en a plein d'autres ! 

Télécharger
Sur quels constats de base l'avis des élèves dans le projet du Pacte pour un Enseignement d'Excellence?
Lors du week-end du 9 et 10 janvier, les élèves ont discuté de nombreuses thématiques différentes qui touchent à l'école ! Mais sur quels constats de basent ces réflexions ? Quels sont les problèmes de l'enseignement sur lesquels les élèves sont invités à donner leur avis ? Voici le document qui reprend ces constats ! Bonne lecture !
Pacte d’excellence - constats élèves.pdf
Document Adobe Acrobat 428.6 KB

Mais quel excellent week-end !

Le Comité des Élèves Francophones (le CEF) est en effervescence ! En effet, tout le CEF s'active et ne ménage pas ses efforts pour profiter du formidable élan de motivation des jeunes !

 

Reprenons : voilà plusieurs mois que le CEF a pris le pari de faire entendre la voix des élèves dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d'Excellence. Soutenu par la Ministre de l'Enseignement Joëlle Milquet, notre organisation est, dans un premier temps, parti à la rencontre des élèves du secondaire de la Communauté Française. Lors de ce « CEF on Tour », nous avons eu le plaisir de rencontrer des centaines d'élèves, surpris mais heureux de se voir enfin considérés comme interlocuteurs à part entière. Une trentaine d'élèves un peu plus enthousiastes et motivés par le challenge se sont montrés désireux de s'investir davantage dans un processus participatif sur le rôle de l'école. Ils allaient devenir nos « ambassadeurs »  et nos « ambassadrices »!

 

Une première journée s'est organisée dans les locaux de Mundo N à Namur dans le but d'amorcer une réflexion sur la suite de nos actions. Rencontres, bonnes idées, morceaux de pizzas, et la constitution d'un véritable groupe auront été le résultat de cette journée riche en émotions et en pepperoni.

 

Ce week-end des 9 et 10 janvier, nos trente ambassadeurs et ambassadrices se sont donnés rendez-vous à l'auberge Jacques Brel à Bruxelles. Et quel week-end ! Tous les ingrédients étaient réunis pour qu'il soit aussi productif que mémorable : du grand retour de notre bien-aimée « bâche à post-its » regroupant les nombreux constats et idées des élèves rencontrés lors du « CEF on Tour », aux vidéos explicatives sur le Pacte, en passant par les animations (zoologiques) de Fatima de la JEC !

 

Durant ce week-end, nos ambassadeurs ont fait preuve d'une imagination débordante pour créer ex nihilo cinq « écoles idéales ». Des écoles axées sur l'écologie et le bien-être, des écoles participatives mettant en avant le rôle actif des élèves dans la gestion de l'établissement, des écoles laissant un choix libre dans les horaires et les options, des écoles où chacun se sentirait tellement bien qu'il voudrait y rester, même après la sonnerie de fin de journée, ... ! Challenge ?

 

Ensuite, après le visionnage de vidéos explicatives sur les 4 axes du Pacte pour un Enseignement d'Excellence (disponibles ici), les ambassadeurs et les ambassadrices ont débattu des différents sujets en séance plénière. Défendant farouchement leurs positions ou préférant l'écoute attentive, les élèves ont mené, tambour battant, un débat extrêmement intéressant sur l'école. Ce débat a permis de poser les bases des réflexions qui allaient suivre...

 

La soirée fut plus relax et les ambassadeurs et les ambassadrices se sont affrontés dans de nombreuses épreuves amusantes au sein d'une arène surchauffée ! C'est donc fatigués, mais heureux, que tout le monde est allé se coucher.

 

Le dimanche ne fut pas de tout repos non plus! Après un copieux déjeuner (très) matinal, les élèves, plus motivés que jamais, se sont remis au travail. Répartis en différentes commissions de réflexions, ils ont établi un ambitieux programme de consultation des autres élèves. En effet, soucieux d'impliquer un maximum de jeunes dans le processus, nos ambassadeurs et nos ambassadrices ont décidé que la meilleure tactique était, après avoir sélectionné des sujets précis de réflexions, de les soumettre à la consultation plus large des élèves de leur école, afin qu'un maximum d'avis soient récoltés.

 

Le défi est encore grand et le travail colossal mais les jeunes ont pris les choses en main, et bien téméraire celui qui essaiera désormais de prendre des décisions sans eux !

 

Nous tenons à remercier nos partenaires : Fatima de Jeunes et Citoyen qui, en plus des animations, a pu éclairer les élèves sur le rôle et les missions des délégués de classe ainsi qu'Olivier de la FEF qui fut un animateur de choc n'hésitant pas à mouiller le maillot et serrer les abdos !

 

 

Enfin, merci à vous nos excellents ambassadeurs et nos excellentes ambassadrices ! Avec vous, tout devient possible !

Y a pas que le Pacte qui est excellent, les élèves aussi! 

Depuis plusieurs semaines, le CEF - Comité des Élèves Francophones - s’est lancé à corps perdu dans sa campagne de consultation des élèves sur le Pacte d’excellence. Une campagne soutenue par la Ministre de l’Education et applaudie par les élèves, heureux de donner leurs avis! Mais comment faire pour consulter largement? Qui consulter? Comment obtenir un avis réellement représentatif? Conscient de ces enjeux et soucieux d’y répondre, le CEF a mis sur pied un plan en béton armé!

 

Début octobre, la première étape de la consultation des élèves a été lancée par le départ du “CEF on tour”. Le concept? Passer de ville en ville dans le superbe bus du Délégué Général aux Droits de l’Enfant, et aller à la rencontre des élèves issu.e.s de tous horizons. En choisissant des emplacements clés dans les différentes villes ciblées (dont le choix n’est en rien dû au hasard, mais bien en fonction des zones d’enseignement et des endroits ayant le plus d’écoles à proximité), l’équipe du CEF a ainsi rencontré des centaines d’élèves, en les invitant à donner leur avis sur leur école. “Si tu étais Ministre de l’Education, qu’est-ce que tu changerais à ton école?” Tou.te.s se sont prêté.e.s au jeu et sont d’accord pour dire: “en tout cas, c’est chouette parce qu’on ne nous demande pas souvent notre avis!”. Les élèves étaient invité.e.s à coller des post-its sur la bâche du Pacte d’excellence (reprenant les thèmes qui sont travaillés dans les groupes de travail de la Ministre) et à répondre à des enquêtes sur la motivation à l’école et la place des nouvelles technologies dans celle-ci (questionnaires qui sont aussi disponibles en ligne). Deux outils complémentaires pour recueillir au mieux l’avis des élèves: le premier, pour consulter largement et laisser place à la créativité des élèves sur les thèmes qu’ils désirent aborder; le second pour fouiller des problématiques actuellement traitées par les grands acteurs de l’Enseignement (fédérations de pouvoirs organisateurs, fédérations de parents, syndicats d’enseignants, …) et des experts.

 

Mais la consultation ne s’arrête pas là! Cette première étape, ce “CEF on tour” était surtout une bonne occasion pour interpeller les élèves sur le rôle qu’ils ont actuellement dans leur école et sur l’opportunité que constitue cette réforme pour faire de l’enseignement secondaire une école qui leur ressemble, qui les soutient et les rend CRACS, soit Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires ! Les élèves rencontré.e.s ont pour la plupart marqué leur envie de s’investir plus dans le processus de consultation des élèves. Comment? En devenant des élèves-ressources, des acteurs clés! Le CEF va donc d’abord discuter avec des élèves issus de toutes les villes, toutes les filières et de tous les âges pour répondre avec eux à une question cruciale: comment savoir ce qu’il faut changer? Comment consulter au mieux les élèves? Comment récolter l’avis du maximum d’élèves en limitant le nombre d’intermédiaires et en s’assurant que chaque élève ait les outils nécessaires pour s’exprimer en connaissance de cause? Tel a été l’objet des discussions qu’on eut les élèves présents le samedi 21 novembre, lors de la première après-midi de rencontre et de discussions avec les membres et l’équipe du CEF.

 

Une première rencontre qui a rassemblé des élèves de la première à la dernière année, venu.e.s des quatre coins de la Communauté Française! Après quelques jeux de prise de contact et de présentation, les élèves se sont penchés sur les modes de consultation. Chaque atelier a formulé une proposition, avec des points forts et des points faibles, qui permet de tenir compte des spécificités de chaque école. Qu’elle soit grande ou petite, avec des délégué.e.s de classe ou pas, les élèves ont réfléchi aux outils optimaux en toutes situations !

 

Les élèves qui seront par après les “ambassadeurs et les ambassadrices du Pacte pour un Enseignement d’Excellence” seront ensuite invité.e.s à se réunir début janvier pour découvrir tout ce qu’il y a à savoir sur le pacte en lui-même: les motivations, les enjeux, les acteurs,... donner un premier avis et mettre en oeuvre ensemble l’étape suivante: la consultation des élèves. Avec l’aide du Comité des Élèves Francophones, les ambassadeurs et les ambassadrices auront ensuite un mois et demi pour consulter, discuter, organiser des réunions, répondre aux questions, interpeller leurs condisciples, bref: demander au plus d’élèves possible ce qu’ils attendent comme changement!

 

Enfin, le point final de la consultation des élèves dans le cadre du Pacte pour un Enseignement d’Excellence sera le troisième et dernier week-end des ambassadeurs et des ambassadrices (hé oui, mêmes les meilleures choses ont une fin). Ces deux derniers jours seront consacrés aux échanges des avis des élèves consulté.e.s et à la construction de l’avis final des élèves. Toujours autour de la question de l’amélioration de l’école, les élèves décideront ce qui est prioritaire ou non et délibéreront de la position qu’ils remettront la Ministre de l’Education. L’aboutissement d’un processus construit et mis en oeuvre par les élèves, de A à Z!

Pacte pour un Enseignement d'Excellence

Tout au long de ce mois d'octobre, toute l'équipe du CEF a sillonné la Fédération Wallonie-Bruxelles pour prendre l'avis des élèves du secondaire à propos du Pacte pour un Enseignement d'Excellence. On dépouille très vite tous les questionnaires et post-its et on revient très vite vers vous avec nos équipe d'ambassadeurs de choc pour une prochaine étape du processus participatif!