Joyeuses Fêtes de fin d'année !

Toute l'équipe du CEF te souhaite de passer d'excellentes fêtes de fin d'année ! 

Profite un max de tes vacances ! 

De notre côté, on te prépare une tonne de trucs pour 2018 !

Journée Internationale des Droits des Hommes et des Femmes !

🌍 Le 10 décembre, c'est la Journée internationale des Droits des Hommes et des Femmes !

Des jeunes, dont Charlotte, se sont mobilisé.e.s pour dénoncer la haine en ligne et pour protéger la liberté d'expression ! ✅

 

#FreeSpeechOverHateSpeech

#WorldHumanRightsDay

#LoveHumanRights

Journée d'action pour les droits de l'Homme en ligne

🌍 Les Droits des Hommes et des Femmes t'intéressent ? Tu sais manier la plume ? Tu aimes t'exprimer devant la caméra ou faire l'acteur ou l'actrice pour des causes qui te tiennent à cœur ?

 

✅Tu as répondu "OUI" à toutes ou une partie de ces questions ? Alors l'atelier d'écriture #FreeSpeechOverHateSpeech organisé par la plateforme No Hate Speech Movement Belgium est fait pour toi ! 😉

En effet, à l'occasion de la Journée Internationale des Droits de l'Homme, No Hate t'invite à son évènement avec d'autres jeunes pour parler des droits humains !

 

🗓️ Quand ? Samedi 9 décembre de 14 à 18h 

📍Où ? Au BIJ, 18 rue du commerce 1000 Bruxelles.

 

#LoveHumanRights

#WorldHumanRightsDay

 

Retrouve plus d'infos sur le site internet ou sur Facebook 

Le CEF à l'internationale !

Notre Vice-Président, Kevin, était à Paris ce weekend pour l'Assemblée Générale de la Fédération des Maisons Des Lycéen.ne.s - FMDL !

Des partenaires de choix pour une lutte toujours plus fortes afin de faire entendre la voix des élèves/lycéen.ne.s de partout !

#ElèveTaVoix 📢

Le CEF soutient la grève des élèves de "La Garenne"

🚸 Pour le CEF, il est inacceptable que des élèves aient à subir des conditions d’apprentissages extrêmes, indécentes et indignes. ⛔

 

▶️ D’ailleurs, aucun travailleur ni aucune travailleuse n’aurait accepté de travailler dans ces conditions. Surtout…. que la loi ne le permet pas ! (1) 😤😮

 

📢 Le Comité des Elèves Francophones, en tant que syndicat des élèves du secondaire, propose donc que :

 

"Le travail scolaire étant considéré comme du travail léger, la température de l’air dans les classes ne peut pas être inférieure à 16°C ni supérieure à 29°C. Ces seuils de températures seront modulés en fonction de la tâche demandée lors des cours techniques et professionnels. En cas de chaleur excessive ou de froid, l’école doit mettre tout en place pour que l’élève soit de nouveau dans un local aux températures correctes. Si la situation persiste toujours après un délai de 2 jours, les élèves sont « licencié.e.s », l’école est fermée jusqu’à ce que la température autorisée soit rétablie. Tous les locaux doivent être équipés d'un thermomètre fonctionnel placé à l'endroit le plus judicieux."

 

▶️ Cette proposition se base sur ce que les travailleurs et travailleuses ont comme règlement de travail minimal.📜

 

🚨 Tu veux découvrir toutes les propositions que le CEF fait en matière de Bien-Être à l'école pour les élèves ? Suis notre page dans les prochaines semaines pour découvrir notre Règlement Bien-Être ! 📅

------

(1) http://www.emploi.belgique.be/detailA_Z.aspx?id=1442

On n'enferme pas un.e enfant !

🚨 "C’est criant d’évidence. On n’enferme pas des enfants. Sous aucun prétexte. Et certes pas sous le couvert du droit. Qu’ils [elles] soient né[e]s en Belgique ou ailleurs, les enfants vivant sur notre territoire doivent être considéré[e]s comme étant "nos" enfants. Nous leur devons tout ce que nous exigeons pour nos enfants, simplement parce qu’ils [elles] sont des enfants. [...]"

 

👨‍Tout comme toi, chaque enfant du monde entier 🌍 a droit à une vie décente et à grandir dans les meilleures conditions qu'il soit.

 

Le CEF soutient la campagne "On n'enferme pas un.e enfant", soutient la aussi ! 👍

 

Découvre un article d'opinion sur La Libre ICI

Ciné-CRACS // 29.11 à 17h30 chez Relie-F

🎬 🎞️Le 29 novembre prochain, retrouve le film "Les pépites" dans le cadre du 3e Ciné-CRACS de Relie-F ! Celui-ci est organisé par le Svi Asbl - Service Volontaire International !

 

Pour rappel, le CinéCRACS, c'est : un film, un débat illustré par un artiste, ici ce sera PAROLE. 👨‍🎨

 

📽️ Quoi ? Le film "Les Pépites"

📆 Quand ? Le mercredi 29 novembre 2017

📍 Où ? Avenue Henri Jaspar 127, 1060 Saint-Gilles à Relie-F

 

Inscris-toi vite à cine-cracs@relie-f.be ou 02 513 54 94

Plus d'infos sur l'évent Facebook ?⤵️⤵️⤵️

Le 17 Novembre, c'est la Journée Internationale des Etudiant.e.s !

 C'est aussi le jour de lancement du Conseil des Membres (COMEM) d'Obessu, à Prague, qui représente les syndicats des élèves de l'Europe

Emma, notre International Officer représente le CEF au COMEM ce week-end !

 Pendant ce temps, en Belgique, la FEF - Fédération des Etudiant.e.s Francophones, organise conjointement avec la Ligue des Familles, Comac, les Jeunes CSC, le RWLP, écolo J et la Ligue des Droits de l’Homme, des manifestations partout dans le pays !

Tu veux plus d'infos et t'y joindre pour crier haut et fort qu'il y en a assez de la précarité chez les jeunes, c'est par ici ⤵️⤵️

Bonne Journée Internationale à toi, étudiant.e ou élève, et n'oublie de faire entendre ton avis !

 

#ElèveTaVoix
#17Now
#InternationalStudentsDay

Le CEF au Forum des Jeunes Citoyens !

Le CEF était présent au Forum des Jeunes Citoyen.ne.s 2017 organisé par l'asbl Jeune Et Citoyen ! Au programme : rencontres, joutes verbales, forum ouvert, un jeu de rôle géant, du fun et la bonne humeur !

 

 

Beaucoup d'élèves présent.e.s et motivé.e.s pour toujours plus de projets et de participation des jeunes dans l'école !

Le CEF continue la lutte contre le harcèlement à l'école

 

Non au harcèlement à l'Ecole est une campagne française de sensibilisation qui lutte contre le harcèlement.

 Depuis 2014, le CEF se mobilise pour en faire de même et il nous semble important de diffuser ce genre de capsule vidéo car, que tu viennes de France, de Belgique ou d'autre part encore, le harcèlement est un problème qui est partout. 

En Belgique, le Réseau Prévention Harcèlement à l'école peut te venir en aide si tu rencontres ce type de souffrance à l'école ou si tu en es témoin. 

➡️ Tentons, ensemble, de mettre fin au harcèlement.

CEFonTOUR 2017 - Ça continue en ligne!

[#CEFonTour2017 - #ElèveTaVoix]

 

🔴 Hey toi ! Tu es élève dans le secondaire et tu n'as pas pu nous donner ton avis sur les évaluations, la participation et les discriminations dans ton école lorsqu'on était près de chez toi ? Tkt!

 

Retrouve notre enquête en ligne, ici !

0 commentaires

Le CEF à la Bibliothèque vivante de NO HATE

🔜 Le CEF est membre de la plateforme No Hate Speech Movement Belgium qui lutte contre les discriminations et les discours de haine.

 

Du 2 au 14 novembre, découvre l’exposition « La couverture ne fait pas le livre… & la photo ne fait pas le profil ! ». 

En plus de l’expo, retrouve le concept de bibliothèque vivante les 2 et 8 novembre prochains ! Ikram sera présente le 8/11 en soirée, tu pourras la rencontrer et écouter son témoignage à ce moment ! 

 

Toutes les infos sur l’expo et l’événement facebook 

➡️ Sur le site internet

➡️ Bibliothèque vivante & expo No Hate aux Halles Saint-Géry

Le CEF au Salon de l'Education

Ce samedi, Hugo, notre Président était présent au Salon EDUC,pour présenter les positions du CEF sur l'orientation et la transition entre le secondaire et le supérieur lors d'une conférence commune avec la Fédération des Étudiant.e.s Francophones !

 

Retrouve bientôt le positionnement du CEF sur notre site ! 

Lancement du CEFonTour 2017 : TLESDE, Evaluation, Participation

▶️ Le CEF on Tour d'octobre est lancé ! 

 

Le CEF on Tour 🚌 , c'est le moment où le CEF vient à ta rencontre, directement dans ta ville !

Pendant deux semaines, tu auras peut-être l'occasion de nous voir


🏁 Tout au long de ses deux semaines, nous serons près de chez toi pour prendre ta parole sur 3 sujets qui te concernent :

 

📢 La suite de notre campagne « Tout.e.s les élèves sont des élèves » : comment se passe une journée d’école pour toi ? Est-ce facile ? Difficile ? Dis nous tout !
📢 Notre nouvelle campagne sur « Les évaluations à l’école » : quel est le type d’évaluation que tu préfères ? Est-ce que tu as trop d’interros aux mêmes moments pendant l’année ? On veut TON avis !
📢 Les suites du Pacte continuent et pour se faire, nous te poserons des questions en lien avec la participation dans ton école : est-ce qu’il existe un conseil de délégué.e.s ? Trouves-tu que ça sert à quelque chose ? Pas d’embrouilles, on porte vraiment ta parole !

 

🔜 Nous serons à :

- Wavre, à la Gare le mardi 17/10 à partir de 16h,

- Namur, à la Gare le mercredi 18/10 pendant le temps de midi,

- Charleroi, sur la Place Verte, devant Rive Gauche le vendredi 20/10 pendant le temps de midi,

- Mons, entre l’Institut du Sacré-Cœur et Saint-Stanislas (Rue des Dominicains) le lundi 23/10 pendant le temps de midi,
- Bruxelles, au Square des Héros (Uccle) le mardi 24/10 pendant le temps de midi et à la Place Flagey (Ixelles) dès 16h,
- Liège, à la Gare des Guillemins le mercredi 25/10 pendant le temps de midi,
- Marche-en-Famenne, du côté de la Place aux Foires le vendredi 27/10 pendant le temps de midi.

 

Si tu veux déjà donner ton avis, répond à notre enquête en ligne

Le CEF est pour un service public de qualité pour tou.te.s

🚧 Cela faisait un moment que tu n'avais plus entendu/vécu de grève..

 

Petite séance de rattrapage pour t'éclairer sur les enjeux des grèves, qui sont encore nécessaires aujourd'hui.. Au-delà des discours que nous pouvons entendre dans les médias ou par certain.e.s individu.e.s, (re)découvre notre article ci-dessous sur les grèves ! ⤵️⤵️⤵️

Les grèves, ça sert à quoi ?

Assemblée Générale // 07.10.2017 à Bruxelles

 Ce samedi 7 octobre 2017, les jeunes du CEF se réunissaient à Bruxelles, à l'Auberge Sleep Well, pour notre Assemblée Générale ! Tu n'as pas pu y être mais tu veux quand même savoir ce qu'il s'y est passé ? Tout est dans ce post !


Au menu de la journée :

 

  • Actualité du CEF : Retours des voyages internationaux, le Pacte pour un Enseignement d'excellence, le retour de la mise au vert du CA
  • Campagne Bien-Être : quelles suites ?
  • TLESDE : Visionnage du documentaire 
  • Campagnes Évaluations : organisation du CEFonTOUR d'octobre 2017

Lors de cette journée, nous avons pu aussi tester le nouveau jeu en lien avec la campagne TLESDE pour montrer que chaque élève rencontre des difficultés à un moment ou un autre dans une journée de cours.. Ce jeu n'aura que renforcé la volonté de nos membres de se battre contre toute forme d'inégalités à l'école !

Séance Ciné-CRACS : I'm not from Barcelona !

🎬 Clap de fin pour la soirée d'hier mais grand départ pour la saison des Cinés-CRACS ! 🏁

 

🎉 La soirée de lancement des Cinés-CRACS, organisé par Relie-F asbl et une multitude d'autres Organisations de Jeunesse - dont le CEF - était un véritable succès ! Encore merci à tou.te.s et un big up à nos membres présent.e.s ! 🏆

 

📆 Retrouve tous les derniers mercredis de chaque mois : un film d'exception dont le thème est choisi par le public + un débat + une performance artistique + de la bonne humeur + à boire et à manger ! Et le dernier mercredi de mars, ce sera le film sélectionné par le CEF - Comité des Élèves francophones !

 

On t'attend, toi et tes potes, toujours aussi nombreux.ses pour tous ces prochains événements qui s'annoncent au top !

Bientôt : Assemblée Générale du CEF // 7.10.2017 à Bruxelles

C'est la rentrée !! Et pour le Comité des Elèves Francophones aussi !

 

C'est pourquoi, le CEF organise son Assemblée Générale de rentrée ! Tu es donc invité.e à venir discuter de la prochaine Campagne du CEF ! Mais pas que...

 

Sur la journée, de 11h à 16h :


- on parlera de l'actu du CEF (les retours des voyages internationnaux, le Pacte pour un Enseignement d'excellence ou encore un retour sur la Mise au Vert du CA)
- on fera le suivi de la Campagne Bien-Être (la campagne lancée en 2016-2017)
- on regardera le super documentaire sur la campagne TLESDE
- on parlera de la prochaine Campagne du CEF et du CEFonTour qui aura lieu en octobre !

Une journée chargée mais qui s'annonce top, dans une bonne ambiance et avec de quoi manger et grignoter ! On t'attend donc, toi et tes potes, en nombre le samedi 7 octobre 2017 à l'auberge de Jeunesse "Sleep Well" !

 

/!\ Demande ton billet de train, de tram ou de métro en contactant un.e membre de l'équipe ou en envoyant un mail à cef.asbl@lecef.org !

 

Retrouve l’événement Facebook ICI !

 

Et n'oublie pas : Chaque voix compte, la tienne aussi !
#ElèveTaVoix

Ciné-CRACS // 27/09 à 17h au Cinéma Nova

🎬 C'est le lancement de la saison des Ciné-CRACS ! 🎥

 

Tu aimes le cinéma et tu aimes débattre ? Alors ce duo est fait pour toi ! Découvre I am NOT from Barcelona, viens discuter avec son réalisateur Stéphane Leclercq ainsi que de la scénariste et productrice Muriel Allart, qui nous feront l'honneur de leur présence ! 🤩


📅 Quand ? Le mercredi 27 septembre 2017 à 17h
🏢 Où ? Au Cinéma Nova !

 

Inscris-toi vite : cine-cracs@relie-f.be ou 02 513 54 94 ou en contactant Ikram Cef ou découvre les infos sur l'évent facebook : Ciné-CRACS - Lancement de la saison : "I am NOT from Barcelona"


⬇️⬇️⬇️ Découvre la bande-annonce ci-dessous ⬇️⬇️⬇️

C'est la rentrée des classes !

La rentrée, c'est.. des fins : fin des sorties, des grasses matinées, des heures de consoles ou de lecture, de piscine lorsque le soleil tape à midi, des séances de bronzage...

Mais la rentrée c'est aussi... des débuts : de nouvelles amitiés, de nouveaux projets, des soirées "études" ou des soirées tout court, des nouveaux cours,...

 

Au CEF aussi c'est la rentrée et on t'attend pour faire une tonne de projets pour l'année qui commence ! Cette année scolaire, sera l'année de tous les changements ! Fais en sorte que tu puisses y jouer un rôle

Bonne rentrée 2017-2018 à toi !

Les jeunes qui gèrent le CEF

Hep ! C'est bientôt la rentrée, et certain.e.s rentrent plus tôt ou ne partent même pas en vacances !  

Mais au CEF aussi on s'éclate à refaire l'école, le monde, tout quoi

 

Et voici donc la répartition des postes au sein du Conseil d'Administration (l'organe qui gère l'association et dont les membres ont été élu.e.s lors de la précédente Assemblée Générale) :

 

Président (mais ça tu le sais déjà ) : Hugo
Vice-Présidente et International Officer : Charlotte
Vice-Président National, Responsable juridique : Kevin
Secrétaire et Responsable Communication et des Internets : Tanguy
Trésorière et International Officer : Emma
Responsable des Locales et des Régionales, des Activités et de la Promotion : Tanguy et Matthis
Délégué Relie-F et International Officer : Anthony
Administrateur et administratrice : Fatima et Hakim

 

Si tu veux les contacter, n'hésite pas à envoyer un message sur notre Facebook ou sur leur mail perso : "leurprénom"@lecef.org  ou en cliquant sur les prénom ci-dessus.

 

Le CEF sera présent avec une tonne de projets, menés, entre autres par elles et eux, et des centaines d'autres jeunes !

Pour le CEF, on n'enferme pas un.e enfant : des suites de la campagne

Il y a quelques semaines, on te parlait de la campagne lancée contre la détention (l'enfermement) d'enfants en Belgique. Voici quelques nouvelles du mouvement :

 

- plus de 100+ associations soutiennent la campagne et refusent que l'on enferme un.e enfant !


- Plus de 150.000 personnes ont visionnée la vidéo ; continue de la partager pour que ce chiffre explose et que tout le monde refuse que l'on enferme un.e enfant !

 

- La campagne devient internationale et une version sous-titrée anglais est désormais disponible, fait savoir au monde entier que l'on n'enferme pas un.e enfant !

 

Retrouve toujours plus d'informations sur la page Een kind sluit je niet op / On n'enferme pas un enfant

En rhéto et en passe de choisir tes études supérieures ? La Fédération des Etudiant.e.s Francophones dénonce les fausses universités

A l'heure où beaucoup d'élèves qui sortent du secondaire sont en train de choisir leurs futures études dans le supérieur, la FEF - Fédération des Etudiant.e.s Francophones attire ton attention sur la problématique des "fausses universités": des établissements non-reconnus qui dispensent un enseignement dont le diplôme n'a aucune valeur légale. Souvent une belle arnaque quoi...

Aujourd'hui, on te conseille de visionner cette petite vidéo qui explique comment ça fonctionne !

Si tu veux en savoir plus, il y a également tout un dossier sur le sujet dans la La Libre d'hier : ICI 

 

Le CEF lutte contre la cyber-haine et le cyber-harcèlement

Le CEF est membre de la plateforme No-Hate , deux de nos membres font parti-e-s des 50 jeunes formé-e-s pour être des cyber-citoyen-ne-s et l'une de nos permanentes y est formatrice.

No-Hate est une plateforme qui lutte contre la cyber-haine et le cyber-harcèlement lancée à l'initiative de la Fédération Wallonie-Bruxelles/Officiel et le Bureau International Jeunesse.

 

Aujourd'hui, découvre une application mobile qui te permettra de contrer les discours de haine : "No Hate", disponible sur Android ((http://bit.ly/2u41VZ5) et bientôt sur iOS !

Retrouve dans l'appli dans cette vidéo et n'hésite pas à la partager ! Stoppons, ensemble, les discours de haines !

Pour le CEF, on n'enferme pas un.e enfant

Pour le CEF aussi, on n'enferme pas un.e enfant. Point.

 

Nous refusons que des enfants soient détenu.e.s dans notre pays, uniquement sur base de leur statut migratoire ou de celui de leur parent ou tuteur/trice.

Nous voulons que tous les enfants soient traité.e.s comme des enfants, qu’ils/elles soient libres, soigné.e.s et protégé.e.s, et qu’ils/elles jouissent des mêmes droits.


Retrouve plus d'infos sur cette campagne sur le site internet : http://www.onnenfermepasunenfant.be/

Billet d'humeur #Juillet2017

Bravo à ces enseignant-e-s qui, tous les jours, améliorent le quotidien de milliers d'élèves en les mettant en valeur et qui luttent contre l'image négative que les médias ou la société renvoie quant à la "baisse du niveau" des élèves.

Le CEF, aujourd'hui, félicite tou-te-s les élèves qui avancent dans un système inégalitaire.

 

Continue du mieux que tu peux, ne vise pas l'excellence, soit toi-même. Épanouis-toi là où tu te sens le mieux : en français, en mathématiques, en sciences, en menuiserie, en mécanique, en arts, en danse, en chant, en foot, en cheval, en gymnastique, en cuisine, en coiffure, en esthétique, en bureautique, en informatique, ... Nous savons que tu as de la valeur, quelle qu'elle soit.

Cette réaction fait suite à un article publié dans Le Monde que tu peux retrouver ICI

La lutte contre le harcèlement continue...

Charlotte passait en juin dans "Les Niouzz" pour témoigner sur le harcèlement.

(Re)découvre son intervention ici (à partir de 2:04)

Le CEF a effectivement lancé en 2014 une campagne de lutte contre le harcèlement. Une lutte plus que nécessaire encore aujourd'hui et pour laquelle le CEF a décidé de poursuivre son engagement auprès du Réseau Prévention Harcèlement à l'école en participant à la création du réseau en ASBL.

Pour toutes les infos utiles :

- http://www.reseau-prevention-harcelement.be/
- https://www.lecef.org/projets/harc%C3%A8lement/

Le CEF te présente : Hugo Fervaille, notre nouveau président !

Comme tu le sais, les membres du CEF se sont réuni-e-s samedi dernier ! Lors de cette journée, un nouveau conseil d'administration et un nouveau président ont été élus !

Le CEF te présente donc : Hugo Fervaille !

 

Nous avons posé 3 questions à notre nouveau président pour que tu puises le découvrir. Voici ses réponses :

 

1) Peux-tu te présenter en quelques lignes ? 

"Je m'appelle Hugo Fervaille, je suis un Tournaisien de 19 ans. J'ai eu mon CESS en juin 2016, et depuis je concrétise mon envie d'influencer le vivre-ensemble en étudiant les sciences politiques. Je suis membre de CEF depuis bientôt 2 ans, où j'ai d'abord eu l'occasion de m'y investir en tant que Vice-Président International, ce qui m'a permis de renforcer nos partenariats, de faire beaucoup de rencontres et de voyages. Je suis également investi dans d'autres associations comme le Patro, l'AGL ou la FEF, ce qui me permet d'alimenter positivement le CEF. Je suis désormais, et pour l'année, Président du Comité des Élèves Francophones, et appuyé du CA, j'espère que nous allons faire encore mieux que l'année passée."

2) Si tu pouvais ne faire qu'une seule chose pour cette année de mandat, quelle serait-elle ? 
"Si je ne pouvais faire qu'une chose, je me concentrerais sur notre base de membres : en effet, en la rendant plus conséquente, nous devenons plus représentatifs et de ce fait plus légitime à prendre la parole pour les élèves. Et ce grand nombre décuplerait l'impact dans les écoles pour les consultations, campagnes, etc..."

3) Un mot pour tou-te-s les élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles ?
"Un mot ? J'ai besoin de plus que ça ! J'aimerais dire qu'il ne faut pas abandonner. C'est le système qui est archaïque, c'est lui qui n'est plus adapté à ces élèves. Ne l'écoutez pas, lui qui vous force à choisir par défaut une filière, ce système qui offre une hiérarchie tout à fait arbitraire de nos enseignements. Mais donnez-vous un fond, ne lui laissez aucune chance de vous mettre en défaut, battez-vous du mieux que vous pouvez, écoutez-vous et faites-vous confiance. Ça demandera parfois des sacrifices, mais tout objectif en est accompagné. Surtout, faites ce que vous aime."

Encore toutes nos félicitations Hugo !

Tu veux contacter Hugo ? C'est par ici : hugo@lecef.org / fervaillehugo@gmail.com

Le CEF au G100 !

Aujourd'hui, le Conseil de le Jeunesse organise son G100 ! Evénement durant lequel des débats entre jeunes, décideurs politiques et experts thématiques prennent place pour créer la société de demain !

Charlotte représente le CEF lors de cette journée pour parler des compétences pratiques à l'école !

...

Hugo, quant à lui, est présent à l'événement, car il a participé à son organisation !

Assemblée Générale // 24.06.2017 à Tournai

Ce samedi 24 juin 2017, les jeunes du CEF se réunissaient à Tournai pour notre Assemblée Fédérale ! Tu n'as pas pu y être mais tu veux quand même savoir ce qu'il s'y est passé ? Tout est dans ce post !

Au menu de la journée :

  • de l'actu politique : avec la crise politique actuel, les jeunes veulent que le projet du Pacte continue d'avancer et surtout, le CEF souhaite toujours porter la voix des élèves dans les projets qui les concernent, peu importe de quelle couleur politique est le/la Ministre de l'Enseignement.
  • le règlement bien-être : les premiers résultats de l'enquête que l'on réalise tombe ! Plusieurs tendances ce dégagent, plus d'infos bientôt! (si tu n'as pas encore participé à l'enquête bien-être, c'est par ici : https://docs.google.com/forms/d/1KXmqlBV2EwN17e__EsbklSycbaIuZsVtjUIbQpVKrJw/viewform?edit_requested=true )
    - le rapport d'activité 2016 : les jeunes approuvent tout le travail réalisé lors de cette année écoulée !

  • Le Réseau Prévention Harcèlement : le CEF deviendra membre de l’ASBL qui est en cours de création !

  • Les comptes 2016 et le budget 2017 ont été approuvés par les membres

  • L'élection du nouveau Conseil d’Administration et d'un nouveau président : Hugo Fervailles !

  • Les membres se sont aussi penchés sur le programme pour l'année à venir ! Les thèmes à venir sont la suite de la campagne Tou.t.e.s les Élèves sont des Élèves et la prochain campagne du CEF sur les évaluations à l'école ! Pleins de projets à venir avec des jeunes plus que motivés à donner et faire entendre leur voix !

    Merci à tou.t.e.s les membres d'avoir répondu présents pour cette journée ! Et félicitation au nouveau Conseil d'Administration ! 

Télécharger
Rapport d'Activité du CEF 2016
Retrouve toutes les activités du CEF en 2016
RA2016_version courte.pdf
Document Adobe Acrobat 2.7 MB

Campagne TLESDE : 3, 2, 1... Tournage !

Aujourd'hui, c'est le tournage des témoignages des élèves en DASPA sous le soleil !

C'est dans le cadre joyeux de Walibi que les élèves issu.e.s de la classe DASPA rencontreront les membres du CEF pour réaliser une partie du tournage du documentaire "Tout.e.s les élèves sont des élèves".

Ce moment privilégié permettra aux élèves primo-arrivant.e.s et à nos membres de tisser des liens et de poser des questions dans le but de prouver que ces élèves-là, sont des jeunes avant tout. 

Bientôt : Assemblée Générale // 24.06.2017 à Tournai

Le Comité des Élèves Francophones (CEF) se réunit à l'auberge de jeunesse de Tournai, ce samedi 24 juin, pour y tenir son assemblée générale.

Les AG sont l'occasion pour ses nouveaux membres de se rencontrer et pour les autres, de se revoir et de passer une chouette journée ensemble !

 

Au programme, nous allons discuter :...
1) du règlement "bien-être" dans les écoles
2) du Pacte d'Excellence
3) de TLESDE

 

L'AG sera également l'occasion d'élire le nouveau conseil d'administration (le CA) du CEF. Si désires t'investir davantage dans l'association et que tu veux te présenter au CA, n'hésite pas à demander des infos aux permanent.e.s ou aux membres du CA actuel !

 

Comme d'hab', le CEF prend en charge tes tickets de bus et train, ainsi que les repas ! En espérant vous voir nombreux, on se dit : à samedi !

CEF on tour bien-être ! C'est reparti!

A l’automne dernier, nous sommes allé.e.s à la rencontre des élèves du secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour les interroger sur leurs “conditions de travail” à l’école.

 

La situation est vraiment très différente d’une école à l’autre... Nous faisons donc différentes propositions pour lesquelles nous souhaitons avoir un maximum d'avis d'élèves du secondaire.

 

Voici une petite enquête à laquelle ce serait vraiment chouette et précieux que tu répondes !

N'hésite pas à la partager le plus largement possible autour de toi!

Plaidoyer pour une réforme adaptée de la formation initiale des enseignant.e.s

 

 

La FEF - Fédération des Etudiant.e.s Francophones et le CEF  ont repensé la formation initiale des enseignant∙e∙s pour que celle-ci corresponde aux besoins de l’école de demain !

 

A l’heure où le Pacte pour un Enseignement d’excellence arrive dans sa dernière ligne droite, il nous faut parler d’un projet de réforme qui devrait lui être intimement lié. En effet, une réforme de la formation initiale des enseignant∙e∙s semble être une nécessité pour accompagner un changement aussi important dans notre système scolaire.

 

Pendant ce temps, le cabinet du Ministre de l’Enseignement Supérieur, Jean-Claude Marcourt, a proposé une réforme de la formation initiale des enseignant∙e∙s, faisant passer les études de trois à quatre ans en y ajoutant un master de 60 ECTS.

 

Le premier élément à noter dans cette réforme est la volonté toujours plus grande des autorités de limiter l’accès aux études en faveur d’une vision élitiste de l’enseignement. Effectivement, il est prévu que des tests d’orientation non-contraignants et des examens d’entrée (contraignants cette fois) soient organisés avant le début de l’année académique. Ces tests constituent un frein à l’accessibilité des études et il ne semble pas extrêmement pertinent de limiter le nombre de futur∙e∙s enseignant∙e∙s lorsque le métier connait déjà une grave pénurie. De plus, lorsque l’on sait que les inégalités liées à la situation socio-économique des jeunes et de leurs parents sont très présentes dans l’enseignement obligatoire en Fédération Wallonie-Bruxelles, il semble intolérable de sélectionner et décourager les étudiant∙e∙s.

 

Dans cette réforme, il est également prévu que les enseignant∙e∙s puissent donner cours dans les années inférieures et/ou supérieures à celles pour lesquelles ils.elles sont actuellement formé∙e∙s. En voulant, maladroitement, permettre une continuité dans le tronc commun polytechnique et pluridisciplinaire, la proposition crée un sérieux risque de mise en concurrence des enseignant∙e∙s.

 

Il est aussi à noter que la réforme veut opérer un remaniement dans les appariements en vue de combler la pénurie en langue moderne, en mathématique et en sciences. Il sera donc possible d’être professeur∙e, par exemple, de mathématiques et de néerlandais. Pourtant, afin d’assurer une formation de qualité aux élèves, il est important de conserver des profils de formations cohérents et de ne pas chercher à créer des enseignant∙e∙s bouche-trous.

 

La décision est aussi prise d’augmenter le nombre et la durée des stages, quitte à faire reposer sur les épaules des étudiant∙e∙s une plus grande charge pécuniaire. Car oui, faire des stages entraîne l’achat de matériel, souvent des surcoûts au niveau des transports, etc.  Cependant, rien n’est prévu pour les étudiant∙e∙s stagiaires, ni rémunération, ni prise en charge des frais occasionnés par le stage. Nous le déplorons.

 

Au niveau des rémunérations des futur∙e∙s enseignant∙e∙s, rien n’a été fixé. On pourrait donc se retrouver avec des étudiant∙e∙s qui se forment et paient leurs études plus longtemps, mais dont le travail ne sera pas pris en compte dans leur rémunération.

 

De plus, rien ne semble prévu pour les étudiant∙e∙s actuellement en cours de formation et pour les travailleur∙se∙s déjà formé∙e∙s. Ne nous y méprenons pas, nous devons assurer une égalité de traitement entre tou∙te∙s les travailleur∙se∙s car ils.elles ne sont pas responsables de la formation qu’ils.elles ont reçue. Dans ce cadre, nous demandons une adaptation du salaire à celui qu’auront les futur∙e∙s enseignant∙e∙s et une amélioration de la formation continue durant les heures scolaires afin de permettre à tou∙te∙s de se former du mieux qu’ils.elles peuvent.

 

En résumé, la proposition de réforme émise par le Ministre de l’Enseignement supérieur n’est pas acceptable pour la Fédération des Etudiant∙e∙s Francophones. En effet, celle-ci est faite en dépit de tout bon sens, sans prise en considération du point de vue étudiant sur le choix des études, nuisant à la qualité de service public accessible que revêt l’enseignement et parce qu’elle pousse vers toujours plus d’inégalités.

 

Que proposons-nous ? En réaction à cela, la Fédération des Étudiant∙e∙s Francophones et le Comité des Élèves Francophones ont repensé la formation initiale des enseignant∙e∙s pour que celle-ci corresponde aux besoins de l’école de demain.

 

Nous proposons la création d’un tronc commun pédagogique qui donnerait à tou∙te∙s les futur∙e∙s enseignant∙e∙s les mêmes bases en pédagogie, psychologie, démocratie scolaire, etc. Cela permettra la continuité dans le parcours de l’enfant au sein du tronc commun polytechnique et pluridisciplinaire en ayant engagé une dynamique de travail commune à tou∙te∙s les enseignant∙e∙s. En parallèle à ce tronc, nous proposons un tronc didactique différencié permettant la formation didactique et scientifique des disciplines à enseigner pour le niveau dans lequel l’enseignant∙e veut donner cours.

 

Au-delà d’une structure de la formation réformée, nous proposons une augmentation du nombre d’heures de formation consacrées aux sciences humaines afin de sensibiliser les étudiant∙e∙s aux différentes inégalités qui existent au sein de la société pour stopper la reproduction de celles-ci via l’école, mais aussi pour apporter une vision multiculturelle au sein de l’école. Dans l’idéal, les futur∙e∙s enseignant∙e∙s seraient également formé∙e∙s à l’identification et à l’accompagnement des élèves aux besoins spécifiques et ceux en décrochage scolaire, ainsi qu’à l’utilisation des nouvelles technologies dans le but de préparer au mieux les enseignant∙e∙s à répondre aux besoins des élèves.

 

Enfin, une revalorisation du statut d’enseignant∙e semble inéluctable tout comme un renforcement de la formation continue et de la formation par la pratique.

 

En conclusion, le Comité des Élèves Francophones et la Fédération des Étudiant∙e∙s Francophones continueront à travailler pour soutenir une réforme de la formation initiale des enseignant∙e∙s qui corresponde aux besoins tant des élèves que des enseignant∙e∙s, indispensable pour assurer une société plus juste dans laquelle tout le monde peut trouver sa place et s’épanouir.

 

 

EVRAS ? Vous avez dit EVRAS?

L'Union des Fédérations de Parents de l'Enseignement Catholique a convié le CEF à présenter la position des élèves sur l'Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle (oui, c'est ça que signifie EVRAS :)) lors d'une de leur réunion de travail.

 

A cette occasion, nous en avons profité pour faire le point sur tout ce que nous avions déjà fait sur le sujet. Au cours de nos travaux sur le Pacte pour un Enseignement d'excellence ou à l'occasion de nos projets comme TLESDE, nous avions déjà traité de l'EVRAS sous différents aspects.

 

Vous trouverez ici le tout compilé ;) 

Télécharger
CEF et EVRAS
Position du CEF par rapport à l'EVRAS si
Document Adobe Acrobat 72.0 KB
0 commentaires

L'école entretient encore des inégalités de genres... En 2017, sérieusement ?!?

Pour le Comité des Élèves Francophones, la journée internationale des Droits des Femmes est l’occasion de rappeler que malheureusement, aujourd’hui encore, l’école reproduit et renforce trop souvent les inégalités de genres. Dans la cour, dans les manuels scolaires, lors du choix des options,… les élèves ne sont pas traité.e.s de la même manière qu’ils ou elles soient filles ou garçons.

 

Nous voulons une école ouverte, tolérante et non-discriminante. Pour y arriver, et pour lutter réellement et efficacement contre toutes les discriminations liées au genre, nous proposons notamment :

  •  Que la prise en compte des inégalités liées au genre fasse partie intégrante de la formation initiale et continue des professeur.e.s mais aussi des éducateur/trice.s et plus généralement de l’ensemble des professionnel.le.s de l’enseignement.
  • Que les structures scolaires soient pensées en termes de diversité de genres. Ainsi par exemple, l’école inclusive doit bannir les distinctions de genre pour les cours de gymnastique ou pour les toilettes.
  • Que l’école cesse de fonctionner sur un modèle de genre binaire « garçon » - « fille », opposant les filles aux garçons et excluant tou.te.s les élèves ne se définissant pas de cette façon-là.

 

Pour le CEF, tou.te.s les élèves sont des élèves ! N’attendons plus pour mettre fin aux clichés et aux stéréotypes sexistes à l’école !

0 commentaires

ASKIP l'école est raciste ? Et toi qu'en penses-tu? - Animation le 22/03

 

Dans le cadre de la Semaine d'Actions Contre le Racisme, le CEF organise le mercredi 22 mars une animation pour débattre du racisme et des discriminations au sein de l'école.

 

Sur base d'une exposition et d'une animation, viens toi aussi donner ton avis sur le racisme à l'école !

 

Les inscriptions sont limitées donc inscris-toi vite en envoyant un mail à l'adresse ikram@lecef.org

 

Et en plus c'est gratuit ;)

 

Informations pratiques : 

> Quand ? Le mercredi 22 mars de 14h à 16h30

> Où ? Avenue Henri Jaspar, 127 à 1060 Bruxelles

> Combien ? C'est gratuit :-)

> Inscriptions : ikram@lecef.org 

 

L'entièreté du programme est disponible sur le site du MRAX 

 

 

1 commentaires

Les Organisations de Jeunesse, acteurs essentiels de la société

Carte blanche de Benjamin Cocriamont, président de la CCOJ


En novembre 2016, des chercheurs de l'Université catholique de Louvain ont publié une étude consacrée au travail des Organisations de Jeunesse (OJ)[1]

Ce secteur, relativement méconnu du grand public, rassemble des associations très diverses, mais qui partagent des valeurs de participation libre et volontaire, d'apprentissage par l'action et l'essai/erreur. À travers leurs actions menées par et pour les jeunes sur le terrain, les Organisations de Jeunesse forment à une Citoyenneté Responsable, Active, Critique et Solidaire (CRACS).

 

Le travail mené par les Organisations de Jeunesse est complémentaire à celui d'autres acteurs fondamentaux de la vie du jeune tels que les parents, l'école ou l'éducation informelle. Bien évidemment, les OJ ne se substituent pas à ces différents acteurs mais se proposent plutôt d'être un partenaire afin de permettre aux jeunes d'élargir leurs horizons.

 

La recherche réalisée en partenariat avec le Laboratoire d'Anthropologie Prospective de l'UCL met en avant deux aspects fondamentaux du travail qu'effectue au quotidien notre secteur.

 

Tout d'abord, elle souligne l'impact positif d'un passage au sein d'une OJ pour les jeunes.

 

Les Organisations de Jeunesse sont des acteurs essentiels de la société. En s'impliquant pour une cause, en débattant de sujets forts, en collaborant, les jeunes font l'expérience de la démocratie participative. Ils acquièrent, par leur engagement volontaire, des logiques et des pratiques démocratiques qu'ils pourront reproduire dans la société de demain. Ainsi, à une époque où les populismes ont pignon sur rue, où le repli identitaire se fait de plus en plus prégnant et où l'ensemble des acteurs de la société civile se demandent comment améliorer le vivre-ensemble, l'activité des OJ est plus que jamais essentielle.

 

L'investissement au sein d'une Organisation de Jeunesse a également un impact positif sur l'employabilité des jeunes. En effet, ceux-ci développent, lors de leur passage au sein des OJ, des compétences recherchées sur le marché du travail. Il ne s'agit toutefois pas d'une fin en soi pour notre secteur et l'objectif prioritaire des OJ est et doit rester la formation de CRACS. Quand on sait que l'emploi des jeunes est une question fondamentale à laquelle nos politiques doivent répondre, force est de constater qu'il s'agit là d'une conséquence positive de l'action des Organisations de Jeunesse.

 

L'étude de l'UCL interroge également la question de l'accessibilité des Organisations de Jeunesse et pointe notamment le fait que tous les jeunes n'ont pas nécessairement accès aux OJ.

 

Si les OJ sont très diverses et que chacune travaille avec un public qui lui est propre, on constate que le Secteur Jeunesse touche une diversité de profils de jeunes. Chaque jeune réalise un parcours singulier et peut trouver dans les différentes OJ existantes l'investissement humain qu'il recherche. Il est essentiel de préserver cette diversité d'activités proposées ainsi que ce pluralisme philosophique, inhérent à notre secteur, qui constituent une véritable richesse.

 

L'engagement au sein d'une OJ doit rester un engagement volontaire. Il existe de multiples exemples où des initiatives individuelles, en-dehors de toute structure organisée, sont menées par des jeunes et qui éveillent également à la citoyenneté. Il convient d'encourager également ces projets.

 

Cette étude, première en son genre, constitue une riche enquête, à valeur scientifique, qui doit servir de base pour les réflexions futures qui seront débattues au sein du Secteur Jeunesse qui, plus que jamais, tient une place prépondérante au sein de notre société. L'investissement et le soutien du politique envers notre secteur sont donc fondamentaux et constituent un véritable enjeu démocratique.

 


[1] Maëlle Vander Linden, Julie Hermesse et Olivier Servais, en partenariat avec l'équipe du CEPESS et le Laboratoire d'Anthropologie Prospective.

 

0 commentaires

L'école doit changer !  3ème rapport des élèves

Ce rapport est le troisième que le Comité des Élèves Francophones (CEF) remet dans le cadre des travaux du Pacte pour un Enseignement d’excellence, pour lesquels nous avons été chargés par la Ministre de l’Éducation de la consultation des élèves du secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Notre rapport du 24 février 2016 « Pacte pour un Enseignement d’excellence – Selon les élèves, comment améliorer l’école ? » reprend une série de propositions faites par les élèves du secondaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles concernant ce qu’il fallait changer pour améliorer l’école au niveau des différentes filières et de l’orientation, de la formation des professeurs, du décrochage scolaire, des inégalités dans l’enseignement, du contenu des cours, des nouvelles technologies, des tests externes et des évaluations, des rythmes scolaires, de la démocratie à l’école et de la gestion des écoles et des directions.

 

Notre rapport du 18 juillet 2016 « Pacte pour un Enseignement d’excellence – l’avis des élèves sur les propositions du Groupe central » reprend l’avis des élèves du secondaire sur 36 des propositions faites par le groupe central dans son avis n°2 « Orientations relatives aux objectifs du Pacte » de mai 2016. L’avis des élèves porte sur sept sujets : la démocratie à l’école, la culture à l’école, les inégalités, le numérique, la gratuité, les rythmes scolaires et le tronc commun. Ce deuxième rapport visait donc à savoir si les élèves du secondaire étaient plutôt en accord ou en désaccord avec les différentes orientations du Pacte.

 

Ces deux rapports des élèves ont alimenté, parmi d’autres contributions, les travaux du Pacte pour un Enseignement d’excellence. L’originalité de cette démarche aura donc été de compléter et d’enrichir les travaux du Pacte pour un Enseignement d’excellence en fournissant les opinions et avis des élèves du secondaire.

 

Comme annoncé dans notre deuxième rapport, nous avons, de septembre à décembre 2016, approfondi certains des sujets lors d’après-midis thématiques réunissant des élèves et des experts sur différents sujets : nous avons creusé la question des rythmes scolaires avec Bernard Hubien de l’UFAPEC et Joëlle Lacroix de la FAPEO, le tronc commun avec Benoit Koot et une seconde personne du projet « l’Ecole de Tous », la question des remédiations avec Chahed Basma qui est enseignante en mathématique et en charge du projet d’école de devoirs au sein de son établissement et la question de la citoyenneté à l’école avec Bruno Derbaix du MIEC.

 

Le 2 décembre 2016, le groupe central a remis un projet d’avis reprenant les orientations et les initiatives faisant l’objet d’un accord entre les différent.e.s membres de ce groupe[1]. En tant que syndicat des élèves du secondaire, nous tenons nous aussi à insister sur la méthode de co-construction qui a permis à tou.te.s ces acteurs et actrices de l’école d’aboutir à un avis commun : on ne peut réformer durablement l’école qu’avec l’adhésion de ses actrices et de ses acteurs, en ce compris les élèves.

 

Pour la première fois, les élèves du secondaire ont été consulté.e.s tout au long du processus. Et, à la lecture du projet d’avis du groupe central n°3, nous nous réjouissons que certaines de leurs préoccupations aient été prises en compte. Il reste cependant encore quelques points qui, pour les élèves, restent à approfondir.

 

Le présent rapport n'a pas pour vocation de dire si les élèves sont d'accord ou pas avec l'ensemble du projet d'avis n°3. Le laps de temps entre la publication de celui-ci et la remise de notre rapport ne nous a pas permis de renouveler les consultations de grandes ampleurs que nous avions effectuées pour nos deux premiers avis (nous avions d'ailleurs déjà demandé l'avis des élèves sur les propositions pour notre second rapport).

 

Néanmoins le travail que nous avons effectué depuis le mois d'octobre 2015 nous permet ici de donner l'avis des élèves sur la plupart de ces orientations et ces initiatives ainsi que des propositions de mise en œuvre.

 

S'il fallait n'insister que sur une seule, ce serait le renforcement de la démocratie scolaire. Rappelons que la Convention Internationale des Droits de l’Enfant prévoit en son article 12 que « 1. Les Etats parties garantissent à l’enfant qui est capable de discernement le droit d’exprimer librement son opinion sur toute question l’intéressant, les opinions de l’enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité. ». Les mécanismes de délégation d’élèves mis en place aujourd'hui dans les écoles (quand il y en a) ne sont pas suffisants pour garantir la mise en œuvre concrète de ce droit dans les écoles, et c’est encore moins le cas à des échelons supérieurs comme celui des Pouvoirs Organisateurs ou de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Dans l'opérationnalisation du Pacte pour un Enseignement d'excellence, ce sont donc ces mesures qui, pour nous, devrons être prioritaires afin de permettre aux élèves de donner officiellement leur avis sur les mesures qui les concerneront pour la suite.

 

Les dernières enquêtes PISA (notamment) montrent bien que l'école telle que nous la connaissons aujourd'hui reproduit les inégalités, voire les accentue. De plus, elle est déconnectée de la société et ne permet pas aux élèves de construire le projet de vie qu'ils ont choisi.

 

L'école doit changer ! Et pour ce faire, il est impératif d'associer les élèves, qui sont les principaux concernés, à ces changements.


 

[1] Le Groupe central est composé d’un.e représentant.e détaché.e de chaque PO, de chaque syndicat d’enseignant, de chaque fédération de parents, de représentant.e.s de l’administration générale de l’Enseignement, d’un.e représentant.e du ministre de l’Enseignement Supérieur et d’un.e représentant.e de la ministre de l’Enseignement de Promotion sociale.

Télécharger
170210 Avis sur le projet avis 3 du GC C
Document Adobe Acrobat 692.4 KB
0 commentaires

Assemblée générale du CEF - 11/02/17

Tu es élève dans le secondaire? Le CEF c'est toi ! A toi d'agir !

 

Nous t'invitons à notre assemblée générale le samedi 11/02 de 11h à 17h à l'Auberge de Jeunesse de Liège (rue Georges Simenon 2 à 4020 Liège).

 

Il y aura plein de chouettes choses au menu:

- comment on développe les sections dans les écoles?

- comment le CEF communique?

- quelle aide juridique le CEF peut apporter aux élèves?

- des retours sur le Pacte d'excellence et la campagne bien-être du CEF

 

Le tout dans une super ambiance ! 

 

La participation à la réunion est totalement gratuite pour les élèves du secondaire (le CEF s'occupe de ton billet de train ou de bus, du repas et de quoi grignoter pendant la journée), il suffit de nous envoyer un petit mail à cef.asbl@lecef.org

 

N'oublie pas d'y préciser:

- ton endroit de départ et d'arrivée (pour le billet de train)

- si tu as un régime alimentaire spécifique (et que tu souhaites un repas sans un type d'aliment particulier)

0 commentaires